4 Reasons Why Birth Control Pill Might Affect Intestinal Microbiome

4 raisons pour lesquelles la pilule contraceptive peut affecter le microbiome intestinal

By: Bio-K+

Nous avons déjà mentionné qu’avec un traitement antibiotique, il est préférable de prendre des suppléments de probiotiques pour aider à régénérer la flore intestinale détruite par les médicaments. Avez-vous pourtant déjà songé à prendre des probiotiques pour favoriser le microbiome intestinal pendant la prise à long terme d’un médicament prescrit, comme un contraceptif oral ?

La pilule contraceptive peut être considérée comme un merveilleux produit à bien des égards. Elle est non seulement un outil très efficace pour prévenir la grossesse, mais elle est aussi souvent prescrite pour aider à soulager de nombreux symptômes comme l’acné, les menstruations douloureuses et l’endométriose. Si vous êtes l’une des nombreuses femmes qui la prennent chaque jour, vous avez vos raisons. Si elle est efficace pour vous, vous comprenez alors déjà comment ce geste simple au quotidien peut aider à répondre efficacement aux besoins de votre organisme. Mais saviez-vous que vous devriez aussi prendre des probiotiques chaque jour, avec votre pilule contraceptive, pour contribuer au bien-être de votre organisme en général ?

De quelle manière la pilule contraceptive influe-t-elle sur votre flore intestinale ?

1. Modification générale de la composition de votre microbiome

La pilule contraceptive pourrait nuire à vos efforts visant à atteindre un bien-être général. En effet, il a été démontré qu’elle pouvait modifier le microbiome et influer sur la flore intestinale de manière négative.

Le microbiome intestinal est un écosystème complexe de bactéries qui aident à assurer plusieurs fonctions du corps humain. Les facteurs environnementaux influent aussi sur ces bactéries. Le stress que nous vivons, les aliments que nous consommons et les médicaments que nous prenons — y compris les contraceptifs oraux — peuvent tous modifier l’état de notre microbiome.1,2

2. Dysbiose

Nous nommons « dysbiose » l’altération de la flore intestinale. Les problèmes principaux qui en découlent sont les suivants :

Ballonnements

Diarrhée

Maux de tête

Douleur abdominale

Trouble de concentration

Constipation

Acné

Indigestion

Reflux acide3

Avez-vous l’impression de souffrir souvent de ballonnements ou de gaz et d’être incapable de régler la situation, même après avoir éliminé les produits laitiers ou le gluten de votre alimentation ? Avez-vous l’impression d’avoir une poussée d’acné depuis que vous prenez la pilule contraceptive, même si tout le monde vous disait que votre situation s’améliorerait ? Bien que les gaz, les ballonnements et l’acné ne soient pas des effets secondaires de la pilule contraceptive, ils peuvent indiquer qu’elle met votre intestin sens dessus dessous. En effet, les gaz, les ballonnements, la constipation, la diarrhée, le syndrome du côlon irritable (il s’agit souvent d’un diagnostic passe-partout pour expliquer un inconfort abdominal) et l’acné, notamment, peuvent tous être le signe de la dysbiose, un déséquilibre microbien dans le tube digestif.

3. Risque accru d’inflammation du tractus gastro-intestinal

Un déséquilibre de la flore intestinale peut causer une inflammation du système digestif et mener à de multiples complications en matière de santé. Cette inflammation, communément appelée « maladie inflammatoire de l’intestin » ou MII, est un terme générique pour décrire les troubles caractérisés par une inflammation chronique de l’intestin. On ne connaît pas encore l’origine des MII, mais on croit qu’un système immunitaire déficient serait en cause. Assurer l’équilibre de votre microbiote intestinal est aussi une façon de vous aider à combattre et à contrôler l’inflammation.

La maladie de Crohn est l’un des troubles classés dans les MII. Des études récentes ont montré l’existence d’un lien entre les « poussées » de la maladie de Crohn et la prise de contraceptifs oraux. La maladie de Crohn est une affection caractérisée par la présence d’une inflammation chronique des intestins et de la dysbiose microbienne4. Il est important de comprendre que la maladie de Crohn n’est pas causée uniquement par la pilule contraceptive ou le déséquilibre de la flore intestinale, mais que ce dernier peut provoquer de plus fortes poussées. En outre, des études récentes montrent qu’une maladie gastro-intestinale est trois fois plus susceptible de se développer chez les femmes qui prennent la pilule contraceptive depuis plus de cinq ans ET qui ont une prédisposition génétique à la maladie de Crohn.5,6

4. Faible absorption des nutriments

L’un des effets secondaires d’un déséquilibre des bactéries et d’une inflammation chronique est ce que l’on appelle le syndrome de l’« intestin perméable ». L’intestin perméable est une affection menant la muqueuse de l’intestin grêle à devenir poreuse, ce qui permet aux aliments non digérés, aux bactéries et aux toxines de pénétrer dans la circulation sanguine. Cette affection peut causer des troubles digestifs, une faible absorption des nutriments, des problèmes de peau comme l’eczéma ou la rosacée, ou des problèmes de santé graves liés notamment à la thyroïde ou à une MII.7

Comment préserver votre santé intestinale tout en prenant la pilule contraceptive ?

La santé intestinale joue un grand rôle dans la santé en général, et une modification du microbiome intestinal a une incidence sur cette dernière. Un microbiome intestinal sain et diversifié est essentiel pour absorber adéquatement les nutriments et contribue à l’élimination des toxines et des composés chimiques indésirables de l’organisme. Par ailleurs, lorsque vos intestins sont en bonne santé, ils peuvent aider votre organisme à réguler les hormones, à favoriser un poids santé et à stimuler votre système immunitaire.

La bonne nouvelle est que vous n’avez pas à arrêter la pilule contraceptive pour préserver votre santé intestinale. Toutefois, vous pouvez poser des gestes simples pour donner un peu d’amour à vos intestins.

Consommer des probiotiques quotidiennement est le meilleur moyen de stimuler vos intestins et de leur donner ce dont ils ont besoin. Vous pouvez prendre vos probiotiques sous forme de capsule ou en formule à boire, puisque tous deux répondent aux besoins de votre organisme. Bio-K+ est un probiotique efficace et éprouvé cliniquement pouvant régénérer et rétablir la flore intestinale, en plus de maintenir sa santé.

Une façon simple de vous rappeler de prendre votre Bio-K+ chaque jour est de le prendre au même moment que votre pilule contraceptive. Si vous n’avez jamais consommé de probiotiques, commencez à le faire de façon graduelle en prenant un produit contenant une faible quantité d’unités formatrices de colonies (UFC) comme le Bio-K+ 12,5 milliards. Si vous éprouvez le besoin d’optimiser votre flore intestinale, essayez une capsule contenant une dose plus forte comme le Bio-K+ 25 milliards ou le 50 milliards. Après avoir consommé vos probiotiques pendant quelques jours, ou si vous en avez déjà consommé par le passé, vous pouvez décider de diminuer la quantité d’UFC pour maintenir la santé de votre flore intestinale.

Vous pouvez aussi vous assurer de consommer votre dose quotidienne de probiotiques pendant vos repas en essayant la formule à boire de Bio-K+, qui peut être un bon complément à votre déjeuner ou à votre dîner. Chaque pot contient 50 milliards de bactéries probiotiques ; vous pouvez donc être assurée de maintenir votre système immunitaire actif et votre système digestif en santé.

Il convient aussi de signaler qu’il n’a pas été prouvé que les probiotiques ont une incidence sur l’efficacité de la pilule contraceptive.

En faveur des probiotiques

La « pilule » peut ne pas convenir à tout le monde, mais les probiotiques conviennent tout à fait ! Si vous utilisez une méthode contraceptive, surtout sous forme de comprimés, vous pourriez vouloir porter attention aux signaux de votre corps concernant votre santé intestinale. Même si tout le monde peut bénéficier d’une consommation quotidienne de probiotiques, ceux-ci s’avèrent particulièrement importants lorsque le microbiome intestinal est perturbé par des médicaments ou d’autres facteurs, y compris la pilule contraceptive.

Si vous songez à essayer les produits Bio-K+, consultez notre localisateur de magasins. Pour obtenir plus d’information sur Bio-K+, les probiotiques et la santé digestive, communiquez avec nous, suivez-nous sur Facebook et Instagram ou rejoignez notre communauté.

Cet article est à titre informatif uniquement. Consultez toujours votre professionnel de la santé avant de commencer ou de cesser la prise de médicaments ou de suppléments.

Références

https://draxe.com/microbiome/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6231418

https://blumhealthmd.com/2017/06/17/what-is-dysbiosis/

http://www.sciencemag.org/news/2014/03/crohns-disease-marked-dramatic-changes-gut-bacteria

https://ibdnewstoday.com/2015/04/27/microbiome-imbalance-can-induce-crohns-disease-like-inflammation/

https://www.medicaldaily.com/birth-control-pill-may-triple-risk-crohns-disease-women-family-history-condition-325850

https://draxe.com/7-signs-symptoms-you-have-leaky-gut/


Read more articles