How To Take Probiotics

Comment prendre des probiotiques

Desiree Nielsen
On

Il y a des probiotiques dans tout de nos jours, même dans votre barre granola! Avec toute l’information disponible sur les avantages des probiotiques, vous êtes probablement curieux d’en faire l’essai... mais choisir le meilleur probiotique peut paraître intimidant lorsque vous faites face à autant de choix sur les rayons des magasins. Alors j’ai voulu saisir l’occasion de répondre à quelques-unes des questions les plus fréquentes que je reçois sur la façon de choisir un probiotique, et la bonne façon de le prendre.

Les probiotiques sont très différents des suppléments comme la vitamine D ou les acides gras oméga 3 parce que ce sont des organismes vivants, et non des structures chimiques. En fait, la définition exacte d’un probiotique est : « microorganismes vivants qui, lorsqu’administrés en quantité adéquate, procurent des avantages santé à l’hôte.1 ». Donc créer un probiotique vivant – et le maintenir en vie afin qu’il soit actif et efficace - est un procédé qui demande beaucoup d’efforts et de passion. Et cela fait du choix du probiotique un processus important.

Quel probiotique choisir?

Évidemment, je ne suis pas objective... je pense que Bio-K+ est le meilleur probiotique qui soit! Toutefois, il est important de faire un choix éclairé concernant le meilleur probiotique pour vous. L’association scientifique internationale pour les probiotiques et les prébiotiques a créé quelques ressources utiles, y compris la description des critères minimaux pour la fabrication de probiotiques de qualité2. Ces critères comprennent l’identification adéquate des souches individuelles de bactéries, plutôt que seulement de l’espèce; la preuve de l’innocuité des souches et le fait d’avoir au moins un essai clinique chez l’humain pour en démontrer l’efficacité2. Cela semble plutôt simple, mais plusieurs probiotiques sur les rayons des magasins ne répondent pas à ces critères!

C’est pourquoi l’une de mes ressources préférées quand il s’agit de prendre des décisions rapides et fiables concernant les probiotiques est le Guide clinique des produits probiotiques. Chaque année, une équipe de professionnels de la santé et de chercheurs étudient les probiotiques sur les rayons des magasins pour voir s’ils sont fondés sur des preuves – et pour quelles allégations ils ont des preuves. À l’heure actuelle, il n’existe pas un probiotique démontré efficace par la recherche pour chaque problème de santé, même si je suis convaincue que c’est pour bientôt. Au lieu de cela, lorsque mes clients ont un problème de santé pour lequel la recherche suggère qu’un probiotique pourrait les aider, je recommande qu’ils choisissent l’un des produits actuellement fondés sur des preuves et retrouvé dans le Guide clinique des produits probiotiques, pour voir s’il a un effet.

Un autre élément décisionnel concernant le choix d’un probiotique concerne l’achat de produits réfrigérés ou stables à température pièce. La réponse facile? Achetez la formulation réfrigérée à moins qu’il soit clairement indiqué sur l'emballage que le produit est garanti à température pièce jusqu’à une date d’expiration établie. Comme les bactéries sont des organismes vivants, la réfrigération ralentit leur cycle de vie pour préserver leur efficacité. Les probiotiques peuvent rester longtemps sur les rayons des magasins… vous ne voulez pas dépenser votre argent durement gagné pour acheter des probiotiques morts. Pour cette raison, les capsules Bio-K+ sont vendues réfrigérées et ont une puissance garantie pendant deux ans lorsqu’elles sont réfrigérées, mais vous ne savez peut-être pas que les capsules Bio-K+ sont en fait stables à température pièce pendant trois mois!

Pourquoi prendre un probiotique?

Je souffre de problèmes digestifs et de problèmes de peau qui sont associés aux bactéries intestinales, alors j’ai pris des probiotiques régulièrement pendant dix ans. Bien que le domaine soit toujours en croissance, il existe une quantité importante de documents de recherche qui suggèrent que les probiotiques peuvent être efficaces pour une foule de troubles digestifs, inflammatoires et cutanés en plus du bien-être mental et du soutien immunitaire3. Plusieurs personnes peuvent bénéficier de la prise de probiotiques, y compris :

- les personnes prenant des antibiotiques;

- les personnes désirant réduire leurs risques de développer le rhume et la grippe;

- les personnes souffrant du syndrome du côlon irritable ou de la colite ulcéreuse;

- les personnes diabétiques ou celles désirant prévenir les maladies cardiaques;

- les personnes souffrant de problèmes cutanés comme l’eczéma;

- les personnes souffrant d’arthrite.

Il vaut la peine de parler à votre pharmacien, à votre médecin ou à votre nutritionniste pour voir si les probiotiques répondent à vos besoins particuliers.

Les probiotiques sont-ils sécuritaires?

Comme il est question d’ingérer des bactéries, la sécurité est un élément essentiel des normes de fabrication des probiotiques. En fait, en plus de 20 ans de fabrication des probiotiques Bio-K+, ils ont un bilan exceptionnel en matière de sécurité.

Les probiotiques sont généralement considérés comme sécuritaires tout au long de la vie, de la petite enfance jusqu’à l’âge avancé, y compris la grossesse. La seule contre-indication importante à l’utilisation de probiotiques est l’immunosuppression, comme chez les personnes ayant reçu une transplantation d’organe, ou les personnes gravement malades4.

Les probiotiques sont administrés à des doses qui peuvent sembler élevées – et vous vous êtes peut-être demandé si vous pouviez en prendre trop. Comme les probiotiques demeurent dans l’intestin, il n’y a pas vraiment de danger à prendre trop de probiotiques comme il pourrait y en avoir avec certaines vitamines ou certains minéraux.

Cela ne veut pas dire que vous ne subirez pas quelques effets en consommant de très fortes doses. Selon votre tolérance individuelle, vous pourriez éprouver des troubles gastro-intestinaux comme des ballonnements ou des selles molles en consommant des doses importantes. Toutefois, si vous prenez des probiotiques selon les directives, ces effets seront temporaires et votre système s’adaptera.

Quel est le meilleur moment pour prendre des probiotiques?

La réponse facile? Le meilleur moment pour prendre des probiotiques est lorsque vous y pensez!

Les capsules Bio-K+ ont un enrobage entérique alors elles évitent l’environnement acide de l’estomac, et comme elles ne sont pas absorbées dans la circulation sanguine, vous n’avez pas besoin d’aliments pour aider à l’absorption, comme avec la plupart des vitamines et minéraux.

La seule exception à la règle est lorsque vous prenez des antibiotiques. Il est alors préférable d’attendre deux heures après avoir pris votre dose d’antibiotiques avant de prendre des probiotiques pour préserver l’efficacité de vos probiotiques; de plus, continuez de prendre vos probiotiques pendant au moins cinq jours après la fin de votre traitement aux antibiotiques afin de réduire votre risque d’effets secondaires liés à l’utilisation d’antibiotiques.

Des probiotiques pour la vie

Chaque jour dans ma pratique, je vois les probiotiques transformer des intestins... et changer des vies. Cependant, j’ai aussi vu beaucoup de gens prendre des probiotiques inefficaces pendant des années parce qu’ils recevaient des conseils qui n’étaient pas fondés sur des preuves. Depuis presque une décennie, j’utilise Bio-K+ et je le recommande à mes clients. Leur engagement envers la sécurité, l’efficacité et la recherche font en sorte que j’ai confiance en leurs produits.

Avez-vous d’autres questions à propos de la santé intestinale? Posez-les en commentaires ci-dessous. Si vous souhaitez faire le plein de produits Bio-K+, consultez notre localisateur de magasins. Pour obtenir plus d’information sur Bio-K+, les probiotiques et la santé digestive, communiquez avec nous, suivez-nous sur Facebook et Instagram ou rejoignez notre communauté.

Références

Morelli, Lorenzo, et Lucio Capurso. « FAO/WHO guidelines on probiotics : 10 years later. » Journal of clinical Gastroenterology 46 (2012): S1-S2.

ISAPP position statement on minimum criteria for harmonizing global regulatory approaches for probiotics in foods and supplements. https://isappscience.org/minimum-criteria-probiotics/

Rijkers, Ger T., et coll. « Guidance for substantiating the evidence for beneficial effects of probiotics: current status and recommendations for future research. » The Journal of Nutrition140.3 (2010): 671S-676S.

Happel, A. U., et coll. « Weighing in on the risks and benefits of probiotic use in HIV-infected and immunocompromised populations. » Beneficial microbes9.2 (2018): 239-246.


Read more articles