What Do Probiotic Bacteria Actually Do in the Body?

Quelle est l’action réelle des bactéries probiotiques dans l’organisme?

  • Santé intestinale

  • Probiotics 101

  • By Desiree Nielsen, Diététiste-Nutritionniste

    On ne cesse de nous répéter que les probiotiques sont bons pour nous — une allégation qui suscite la controverse, car de nombreuses informations erronées circulent à la fois en faveur et à l’encontre de la prise d’un supplément de probiotiques. Alors, comment savoir ce qui est vrai et ce que les probiotiques font réellement dans l’organisme?

    Chez Bio-K+, nous sommes passionnés par la fabrication des meilleurs probiotiques pour la santé intestinale… mais aussi par la science. En fait, tout ce qui compose le produit s’appuie sur des décennies de recherche. Parlons donc de ce que sont les bactéries probiotiques, de ce qu’elles ne sont pas et de ce qu’elles font réellement pour vous.

    Les probiotiques sont des souches spécifiques de bactéries dont les effets bénéfiques sur la santé ont été démontrés. Toutes les bactéries ne sont donc pas des probiotiques simplement parce qu’elles fermentent des aliments. Eh oui : bien que les aliments fermentés jouent un rôle de soutien dans le cadre d’un mode d’alimentation favorable au microbiome, il est faux de dire que les aliments fermentés tels que le yogourt ou la choucroute sont des probiotiques. Les raisons en sont les suivantes : A) nous ne savons souvent pas exactement quels microbes se trouvent dans un aliment donné et B) souvent, les aliments fermentés ne contiennent pas un nombre suffisant de microbes pour avoir un effet thérapeutique.

    Est-ce que cela vous étonne? Voici d’autres faits qui viennent briser les mythes sur les bactéries bénéfiques que nous appelons probiotiques.


    Fait : Les bactéries probiotiques ne colonisent pas votre microbiome de façon permanente.

    En ce qui concerne le microbiome, les deux ou trois premières années de la vie sont marquées par des fluctuations constantes, mais une fois cette phase passée, les souches résidentes de votre microbiome intestinal sont en fait assez stables. On dit que le microbiome a une certaine souplesse, ce qui signifie que si quelque chose change temporairement, comme le fait de manger différemment pendant les vacances ou de prendre des antibiotiques, votre microbiome a tendance à se remettre en place.

    Et ces souches jouent un rôle important dans la détermination des bactéries qui sont les bienvenues — ou qui colonisent — et celles qui ne le sont pas. Il est donc inquiétant de voir que certains probiotiques sont commercialisés avec des souches « colonisatrices ». En réalité, aucun probiotique n’est censé coloniser et devenir un résident permanent de votre microbiome intestinal. Lorsque les fabricants de probiotiques parlent à tort de souches « colonisatrices », il s’agit en fait de bactéries de souche humaine. Les probiotiques Bio-K+ sont constitués à 100 % de bactéries de souche humaine.

    Fait : Il est impossible — et même inutile — d’imiter la diversité de votre microbiome à l’aide d’un probiotique.

    Nous entendons parler du microbiome depuis si longtemps que la plupart d’entre nous savent qu’un microbiome intestinal humain sain est un microbiome diversifié ; tellement diversifié, en fait, qu’une personne moyenne a environ 1 000 espèces de bactéries vivant dans son intestin!

    Pour cette raison, il est intuitivement logique qu’un probiotique à souches multiples soit meilleur qu’un probiotique à souche unique. Il est plus diversifié, n'est-ce pas? Ce n’est pas ce qui se passe dans la réalité. Tout d’abord, il est impossible d’imiter la diversité de votre microbiome unique avec un supplément. Parsemer 20 souches de bactéries ne représente qu’une infime partie du microbiome.

    Heureusement, il n’est pas nécessaire d’avoir un probiotique très diversifié. La recherche montre que le bon probiotique peut en fait favoriser un environnement plus sain dans lequel vos propres bactéries peuvent se développer. Par exemple, des recherches suggèrent que la prise de bactéries Lactobacilli peut en fait augmenter la quantité d’autres espèces, telles que Bifidobacterium, vivant dans l’intestin!

    Fait : Un plus grand nombre de bactéries n’est pas toujours plus efficace.

    Il faut également se pencher sur la question de la quantité de probiotiques à prendre. Là encore, le principe « plus il y en a, mieux c’est » semble s’appliquer, mais en fait, chaque souche — ou combinaison de souches — a sa propre dose efficace. S’il est vrai que la recherche suggère que les doses de plus de 10 milliards d’UFC sont meilleures, il existe des probiotiques fondés sur des données probantes qui atteignent des doses efficaces plus faibles (et même nettement plus élevées!).

    Alors, que font réellement les bactéries probiotiques dans l’intestin?

    Si les probiotiques ne prennent pas le contrôle de votre microbiome, que font-ils en réalité? Lorsque vous prenez un probiotique dont l’efficacité a été cliniquement prouvée, les bactéries remplissent de nombreuses fonctions :  
    • elles remplacent les fonctions métaboliques d’un microbiome intestinal sain, telles que la production d’enzymes utiles comme la lactase, ou la production d’acides gras à chaine courte ;
    • elles interagissent avec votre système immunitaire et votre système nerveux à votre avantage ; par exemple, certains probiotiques peuvent aider à réduire le risque de rhume et de grippe ;
    • elles aident à combattre les bactéries plus nocives comme Escherichia coli et Clostridioides difficile ;
    • elles contribuent à maintenir un pH approprié afin que l’ensemble de votre microbiome en bénéficie.

     

    Qu’en est-il spécifiquement de Bio-K+? Il a été éprouvé cliniquement que les bactéries contenues dans Bio-K+ ne se contentent pas d’inhiber la croissance de la bactérie Clostridioides difficile. Plus encore, les souches de Bio-K+ semblent réduire la quantité de toxine produite par C. difficile et en neutraliser les effets.

    Cela est particulièrement important lorsque vous prenez des antibiotiques à large spectre, qui éliminent de nombreuses bactéries bénéfiques dans l’intestin, permettant ainsi aux souches nocives, comme celles qui causent la diarrhée associée aux antibiotiques (selles molles), de prendre le dessus. Considérez les probiotiques comme un soutien communautaire pour un intestin plus sain.

    Comment savoir si votre probiotique est bon?

    Lorsqu’il s’agit de choisir un bon probiotique, il faut s’appuyer sur des données scientifiques. De nombreux probiotiques vendus en magasin ne s’appuient sur aucune preuve clinique. Besoin d’un aide-mémoire? Le Guide clinique des produits probiotiques disponibles au Canada est une excellente ressource pour voir en un coup d’œil si votre probiotique est étayé par des données scientifiques. C’est l’une des façons dont Bio-K+ se distingue. Bio-K+ a fait l’objet de plus de 20 ans de recherche, de sorte que nous savons comment il fonctionne, et ce qu’il fait dans l’organisme, notamment en atténuant les symptômes du syndrome du côlon irritable et en aidant à prévenir la diarrhée associée à la prise d’antibiotiques.

     

    Références

     

    • Wastyk, Hannah C et al. « Gut-microbiota-targeted diets modulate human immune status ». Cell vol. 184,16 (2021) : 4137-4153.e14. doi:10.1016/j.cell.2021.06.019
    • Wieërs, Grégoire et al. "How Probiotics Affect the Microbiota". Frontiers in cellular and infection microbiology vol. 9 454. 15 janv. 2020, doi:10.3389/fcimb.2019.00454
    • Han, Shengyi et al. "Probiotic Gastrointestinal Transit and Colonization After Oral Administration: A Long Journey". Frontiers in cellular and infection microbiology vol. 11 609722. 10 mars 2021, doi:10.3389/fcimb.2021.609722
    • Yang, Jing et al. "Species-Level Analysis of Human Gut Microbiota With Metataxonomics". Frontiers in microbiology vol. 11 2029. 26 août 2020, doi:10.3389/fmicb.2020.02029
    • Ray, Kathryn J et al. "Gut Bifidobacteria enrichment following oral Lactobacillus-supplementation is associated with clinical improvements in children with cystic fibrosis" (Enrichissement en bifidobactéries dans l’intestin après une supplémentation orale en lactobacilles est associé à des améliorations cliniques chez les enfants atteints de mucoviscidose). BMC pulmonary medicine vol. 22,1 287. 28 Jul. 2022, doi:10.1186/s12890-022-02078-9

    Meilleures Ventes


    Raspberry

    Drinkable Vegan Probiotic

    Certifié sans gluten, bio et sans OGM un probiotique avec un minimum de 50 milliards de bactéries vivantes et actives bénéfiques par bouteille.

    Peach & Turmeric

    Extra Drinkable Probiotic

    Exclusive probiotic strains with a minimum of 80 billion live & active beneficial bacteria per bottle.

    Daily Care 25 Billion

    Vegan Probiotic Capsules

    Probiotiques certifiés sans gluten et végétaliens. Une excellente option pour ceux qui ont besoin d’un soutien quotidien ou d’un besoin d’une alternative plus forte.

    Desiree Nielsen Registered Dietitian
    About the author

    Desiree Nielsen est diététiste, auteure et animatrice de l’émission de cuisine végétarienne The Urban Vegetarian. Desiree adopte une approche intégratrice des données probantes dans son travail de diététique, en mettant l’accent sur la nutrition anti-inflammatoire, centrée sur les plantes et la santé digestive.

    Tous les articles de Desiree Nielsen
    Retour au blog