The Link between Gut Health, Fatigue & Energy

Le lien entre la santé intestinale, la fatigue et l’énergie

Bio-K+
On

Se sentir fatigué ou peu énergique est chose courante, et nous en avons tous ressenti les effets. Il est facile de comprendre pourquoi vous vous sentez fatigué lorsque vous avez manqué de sommeil, si vous vivez du stress ou que vos habitudes alimentaires ne vous fournissent pas toute l’énergie dont vous avez besoin. Mais la vérité, c’est que la fatigue persistante fait habituellement partie d’une problématique beaucoup plus complexe. À court terme, les solutions faciles et évidentes comme la caféine ou le sucre semblent aider à améliorer les choses. Mais, pour se sentir vraiment plus énergique, il est important de comprendre l’origine du problème et de voir quels systèmes de l’organisme peuvent être déséquilibrés.

Le système digestif et l’énergie

Comme pour plusieurs autres aspects de notre santé, l’intestin a une incidence énorme sur notre bien-être général. Cela n’est probablement pas trop surprenant étant donné que nous savons que les aliments = l'énergie et que les aliments sont transformés par le système digestif. Pourtant, il y a plus dans l’histoire ! Malheureusement, lorsque le microbiote intestinal est compromis, plusieurs problèmes qui sont directement reliés à l’énergie et la fatigue peuvent survenir.

Diminution de l’absorption des nutriments

Nous avons entendu toute notre vie « nous sommes ce que l'on mange » et bien que cela soit certainement vrai, et que les aliments soient notre carburant, les aliments doivent encore être absorbés et assimilés pour être en mesure de fournir nos organismes en énergie de manière adéquate. Un microbiote intestinal en santé avec de bonnes bactéries dans un équilibre sain joue plusieurs rôles dans l’équation de l’énergie. Au niveau le plus élémentaire, si notre santé intestinale est compromise, cela peut mener à l’incapacité de décomposer les aliments correctement. Ainsi, si les nutriments ne sont pas disponibles pour la production d’énergie cellulaire, vous ne vous sentirez certainement pas énergique !

De plus, un microbiote en santé joue d’autres rôles dans l’équation de l’énergie et du métabolisme. Des bactéries saines dans l’intestin aident à produire certaines de leurs propres vitamines B qui jouent des rôles précis dans la production d’énergie. Les bactéries saines communiquent également avec les autres cellules de l’organisme pour aider à régulariser la glycémie et ainsi, contribuent à éviter les fluctuations des taux d’énergie. De plus, les bactéries saines du microbiote aident aussi à produire et à réguler les neurotransmetteurs (comme la sérotonine et le tryptophane), les substances chimiques du cerveau et de l’organisme responsables du bonheur, de la motivation et du sommeil - toutes directement liées à la sensation d’énergie !

Étant donné que nous devons soutenir notre microbiote pour l’absorption des nutriments afin d’obtenir une énergie optimale, il est impératif de nous assurer que nous obtenons suffisamment de nutriments favorables à l’intestin ainsi que de probiotiques naturels dans notre alimentation ! Les aliments fermentés comme la choucroute, le kimchi, le tempeh, le kvas, le natto, et les cornichons peuvent être extrêmement utiles pour aider à assurer des populations saines de bonnes bactéries dans l’intestin. Il est aussi utile de considérer la prise d’un probiotique de haute qualité, conçu avec plusieurs souches et démontrant une efficacité clinique chez les humains. La prise d’un supplément de probiotique est particulièrement importante pendant les périodes de stress, si votre alimentation laisse à désirer ou lors de la prise de médicaments ou d’antibiotiques.

Inflammation chronique

Des taux d’inflammation élevés dans l’organisme sont également liés à la fatigue causée par la dysbiose, (le résultat d’un déséquilibre bactérien) qui souvent, entraîne une condition digestive connue sous le nom « d’intestin perméable ».

Avec un « intestin perméable », l’intégrité de la muqueuse intestinale est compromise, ce qui conduit à la pénétration de toxines non désirées et de particules alimentaires non digérées dans la circulation sanguine. Cela sonne l’alarme du système immunitaire, y compris la libération de molécules inflammatoires appelées « cytokines ». Le syndrome se présente sous la forme de différents symptômes chez différentes personnes, mais la fatigue et le cerveau embrouillé sont très courants.

La bonne nouvelle est qu’il est possible de renverser la dysbiose si l’on travaille à rétablir l’intégrité de la muqueuse intestinale. Malgré que le protocole soit unique pour chaque personne, il comprend généralement : la réduction des aliments inflammatoires (ou les aliments pouvant occasionner de la sensibilité comme les aliments transformés, le sucre, le gluten, les lectines, les produits laitiers conventionnels, les OGM et FODMAP), et l’ajout de nutriments curatifs comme le bouillon d’os, les végétaux colorés, les matières grasses saines et la prise de suppléments (vitamine D, oméga 3, zinc et L-glutamine). La réinoculation de bactéries bénéfiques (provenant des aliments et d’un probiotique de haute qualité) est aussi une priorité de façon à former une ligne de défense saine contre les envahisseurs indésirables, et qui en fin de compte, contrôlent l’inflammation.

Immunité perturbée

Un autre exemple de la façon dont l’intestin a des répercussions sur les niveaux d’énergie et de fatigue est son rôle sur l’immunité. Comme plus de 80 % du système immunitaire est logé dans l’intestin, un intestin sain mènera à une réponse immunitaire saine. Bien que nous sachions tous que lorsque nous sommes aux prises avec la maladie, nous ne sommes pas au mieux sur le plan de l’énergie ou du dynamisme, il y a plus que cela.

Une muqueuse intestinale saine compte un grand nombre de bactéries diversifiées, qui créent un film comme une barrière le long de la paroi intérieure. Lorsque l’équilibre de bonnes et de mauvaises bactéries est dans un rapport sain, la muqueuse intestinale est protégée et les bonnes bactéries évincent les mauvaises bactéries responsables de la maladie, contribuant ainsi à combattre les infections !

Quand on considère la santé du système immunitaire qui vit dans votre intestin, plusieurs des mêmes idées simples s’appliquent : consommez des fruits et légumes sains, ainsi que des aliments fermentés afin de nourrir les bonnes bactéries, prenez un probiotique multisouche quotidiennement pour restaurer les bactéries du microbiote intestinal, évitez la désinfection excessive et adoptez de bonnes habitudes de sommeil et de gestion du stress !

Avez-vous d’autres questions à propos de la santé intestinale? Posez-les en commentaires ci-dessous. Si vous souhaitez faire le plein de produits Bio-K+, consultez notre localisateur de magasins. Pour obtenir plus d’information sur Bio-K+, les probiotiques et la santé digestive, communiquez avec nous, suivez-nous sur Facebook et Instagram ou rejoignez notre communauté.


Lire plus d'articles