Daycare Germs: Probiotics to the Rescue

Les microbes à la garderie : les probiotiques à la rescousse

  • Kids' Health

  • By Vanessa Daigle, Nutritionist-speaker and content creator

    L’entrée des enfants à la garderie : si vous avez des enfants, vous connaissez certainement la chanson. Que vous l’ayez vécu par vous-même ou qu’on vous l’ait raconté, vous savez probablement à quel point les premières années de garderie s’accompagnent de défis, pour ne pas dire… de virus, microbes et maladies. De toute évidence, jongler avec les symptômes de bébés, les nuits écourtées et les absences à la garderie n’est pas de tout repos pour les nouveaux parents. Pourquoi les enfants sont-ils si souvent malades? Est-ce possible d’influencer positivement leur immunité pour éviter que cette situation ne se reproduise sans cesse? Zoom sur l’immunité de bébé!

    D’abord, lorsqu’on s’intéresse au système immunitaire, la première chose à nous venir en tête est certainement le fameux microbiote intestinal.

    En effet, non moins de 80 % des cellules immunitaires des enfants se logent dans les intestins!

    Pour cette raison, l’équilibre de la flore est très précieux pour le développement d’un bon système immunitaire. Il faut savoir que le développement du microbiote sera influencé par différents facteurs comme l’alimentation, la méthode d’accouchement, l’allaitement, l’environnement, le contact avec l’extérieur et avec des animaux, etc.

    Chez l’enfant, le microbiote intestinal s’enrichit dès les premières années de vie, pour atteindre sa maturité dès l’âge de 2 à 3 ans. Vous l’aurez donc compris, au moment de son entrée à la garderie, le système immunitaire de bébé est immature, ce qui le prédispose davantage à contracter les virus.

    Bébé est souvent malade ; cela est sans doute normal. Rappelons-nous que dès l’entrée à la garderie, les petits se feront un malin plaisir de partager l’ensemble de leurs bactéries, en changeant gentiment les jouets, de bouche en bouche. Difficile d’y échapper, certes!

    Cela dit, même si la situation est probablement normale, elle n’est pas pour autant plus facile à vivre! Existe-t-il des solutions? D’entrée de jeu, intégrer de saines habitudes de vie dès le plus jeune aura certainement un impact favorable sur le développement du système immunitaire. En ce sens, si l’on résume brièvement, l’alimentation influence le microbiote et le microbiote influence à son tour le système immunitaire. Intéressons-nous donc à l’alimentation!

    Favoriser la santé microbienne par l’alimentation passe souvent par la consommation de végétaux. On pourrait jaser longuement de l’alimentation favorable au développement d’un bon microbiote, mais si vous souhaitez en savoir davantage, je vous invite à consulter l’article. En attendant, gardons en tête qu’un maximum de fibres permet de stimuler positivement le développement du microbiote intestinal. Autant que possible, on tente d’intégrer au menu de bébé : 

    • des grains entiers ;
    • des fruits et légumes ;
    • des noix et graines ;
    • des légumineuses ;
    • Etc.

    Au-delà de ces derniers, on peut également mettre les chances de notre côté en intégrant la prise quotidienne de probiotiques destinés aux enfants. Bio-K+ propose d’ailleurs les probiotiques Bio-Kidz, contenant trois souches de bactéries reconnues pour leur impact favorable sur la défense. Je vous présente…

    1. Lactobacillus acidophilus CL1285MD : l’attaquant! l'attaquant ! Cette souche bactérienne aide à combattre les « mauvaises » bactéries.
    2. Lactobacillus casei LBC80RMD : le défenseur! Cette dernière aide à solidifier la barrière intestinale et permet ainsi d’optimiser l’immunité en empêchant les agents pathogènes de s’introduire à l’intérieur de notre système digestif.
    3. Lactobacillus rhamnosus CLR2MD : l’infirmier! Alors que les deux dernières agissent de manière préventive, Lactobacillus rhamnosus CLR2MD contribue à réparer les dommages causés par les agents pathogènes, pour ainsi retrouver l’équilibre le plus rapidement possible.

    Comme vous pouvez le constater, la sélection du bon probiotique est importante pour obtenir des effets favorables. Dans le contexte, la synergie opérant entre les différentes souches agit de manière optimale. Pour cette raison, si vous choisissez de miser sur la prise d’un supplément de probiotiques pour vous donner un coup de pouce, prenez soin de vous intéresser à sa composition. Ainsi, vous saurez que vous faites du mieux que vous pouvez pour faciliter la vie de bébé, ainsi que votre quotidien!


    Meilleures Ventes


    Raspberry

    Drinkable Vegan Probiotic

    Certifié sans gluten, bio et sans OGM un probiotique avec un minimum de 50 milliards de bactéries vivantes et actives bénéfiques par bouteille.

    Peach & Turmeric

    Extra Drinkable Probiotic

    Exclusive probiotic strains with a minimum of 80 billion live & active beneficial bacteria per bottle.

    Daily Care 25 Billion

    Vegan Probiotic Capsules

    Probiotiques certifiés sans gluten et végétaliens. Une excellente option pour ceux qui ont besoin d’un soutien quotidien ou d’un besoin d’une alternative plus forte.

    Vanessa Daigle Nutritionist-speaker and content creator
    About the author

    Nutritionniste membre de l’Ordre des diététistes-nutritionnistes du Québec, Vanessa travaille quotidiennement en clinique privée et en communication, à son compte. Tout aussi passionnée par l’humain que par la nutrition, elle se fait un plaisir de partager ses connaissances à plus grande échelle, via son blogue, son podcast Zone Grise, mais aussi, par le biais de chroniques radio et conférences.

    Tous les articles de Vanessa Daigle
    Retour au blog