Burger with on the side an apple and a tomato

9 aliments qui causent des ballonnements

  • Santé intestinale

  • Healthy Eating

  • BY Bio-K-Plus Company

    Imaginez que vous vous préparez pour un premier rendez-vous très attendu et que vous vous rendiez compte que vous avez des ballonnements abdominaux. Votre estomac donne l’impression d’être inconfortablement plein. Il peut même vous sembler gonflé.

    Non seulement les ballonnements peuvent gâcher une soirée importante, mais ils peuvent aussi vous causer un inconfort quotidien.

    Si vous vous reconnaissez dans cette situation, vous êtes alors au bon endroit. Lisez ce qui suit pour découvrir 13 aliments qui rendent votre ventre ballonné, ainsi que les causes et les méthodes de prévention des ballonnements.

    Consultez nos autres articles sur :

    Qu’est-ce que les ballonnements?

    La première étape pour prévenir l’inconfort des ballonnements est la compréhension de ce que sont réellement ceux-ci.

    Les ballonnements font référence à une sensation de plénitude et d’oppression de l’estomac. Selon le Dr Linda Lee, beaucoup de personnes confondent la sensation interne de ballonnement et l’aspect externe de leur estomac qui ressort plus que d’habitude. L’estomac de toute personne ressort à différents moments de la journée. Lorsque votre système digestif est rempli de nourriture ou de selles, il apparaît moins tonique et plus plein.

    Cela dit, certains aliments peuvent signaler si vous avez trop mangé ou si vous souffrez de ballonnements.

    9 aliments qui peuvent causer des ballonnements

    Si vous soupçonnez les aliments d’être à l’origine de vos symptômes inconfortables de ballonnements, sachez que vous n’êtes pas le/la seul(e) à penser ainsi. Examinons quelques-uns des principaux aliments qui causent des gaz et des ballonnements.

    N° 1 Les aliments transformés

    Bien qu’ils soient très savoureux, les aliments transformés peuvent être responsables des ballonnements abdominaux. Les aliments transformés ont tendance à contenir des quantités élevées de sel, de graisse et de sucre, ce qui peut provoquer la sensation de ballonnement.

    N° 2 Les produits laitiers

    Si vous êtes intolérant(e) au lactose, les aliments contenant une grande quantité de lactose, comme le yaourt et le lait, peuvent provoquer des gaz, des douleurs abdominales et des ballonnements. En effet, les personnes intolérantes au lactose ne parviennent pas à décomposer correctement le lactose, ce qui engendre ces symptômes désagréables. Entre 30 et 50 millions d’Américains sont intolérants au lactose, dont 80 % des Afro-Américains et des Amérindiens et plus de 90 % des Américains d’origine asiatique.

    N° 3 Les boissons gazeuses

    Les boissons gazeuses comme les sodas et l’eau pétillante peuvent vous faire avaler un excès d’air, cause de ballonnements temporaires. Une fois que l’air est passé de l’estomac à l’intestin, il ne peut plus sortir du corps sous forme de rot.

    N° 4 Les légumes crucifères

    Les légumes crucifères comprennent tous les légumes de la famille des choux, comme les choux de Bruxelles, le chou-fleur et le brocoli. Certains de ces légumes ont des composés qui sont difficiles à digérer. Faites-les cuire pour permettre à votre organisme de les digérer complètement.

    N° 5 Les oignons et l’ail

    Les oignons et l’ail contiennent des fructanes, des glucides FODMAP (plus de détails ci-dessous) que le corps ne peut pas digérer facilement. Lorsque les bactéries du tube digestif se nourrissent de fructanes, elles créent des gaz. Ces gaz provoquent des ballonnements et des inconforts chez les personnes ayant des intestins sensibles.

    N° 6 Les légumineuses

    Les légumineuses, telles que les haricots et les lentilles, sont une cause bien connue de production de gaz et de ballonnements. Elles contiennent des sucres appelés alpha-galactosidases que de nombreuses personnes ont du mal à digérer. Lorsque ces sucres ne sont pas digérés correctement, les bactéries intestinales s’en nourrissent et provoquent une fermentation et des gaz. 

    N° 7 Les édulcorants artificiels

    Les édulcorants artificiels sont des produits de substitution des sucres, populaires et hypocaloriques. On les trouve dans tout, des boissons rafraîchissantes sans sucre aux gommes à mâcher en passant par les bonbons à faible teneur en sucre. Malheureusement, en grande quantité, les alcools de sucre qui composent les édulcorants artificiels ont un effet laxatif qui provoque des ballonnements, des gaz et même la diarrhée.

    N° 8 Les aliments fermentés

    Les bactéries contenues dans les aliments fermentés comme le kimchi ou le kombucha peuvent entraîner un ballonnement du ventre et des maux d’estomac, surtout si vous n’avez pas l’habitude d’en manger. Commencez par de petites portions d’aliments fermentés quelques fois par semaine, et augmentez progressivement la quantité pour éviter de perturber votre système digestif.

    N° 9 La bière

    La bière et les autres boissons alcoolisées gazeuses peuvent provoquer des ballonnements en introduisant de l’air dans le système digestif. En grande quantité, l’alcool peut également irriter le tube digestif supérieur et provoquer des reflux. Comme toujours, la modération est la clé.

    Les principales causes des ballonnements

    Les aliments peuvent certainement être une source majeure de ballonnements. Néanmoins, pour vous débarrasser définitivement de cette sensation de saturation, il serait bon de considérer toutes les causes possibles.

    Les causes organiques

    Les deux causes organiques les plus courantes des ballonnements sont les suivantes :

    1. L’intolérance alimentaire – Les intolérances à certains groupes d’aliments, en particulier les glucides, déclenchent une réaction en chaîne en faisant remonter les glucides non digérés vers le côlon, où les bactéries les fermentent. Cette fermentation crée des gaz qui étirent et distendent le tractus intestinal. Selon la clinique Mayo, des recherches récentes estiment que près de 20 % de la population générale souffre d’un certain degré d’intolérance alimentaire.

    2. La prolifération bactérienne de l’intestin grêle (SIBO) – La majorité des personnes en bonne santé ont une quantité relativement faible de bactéries dans leur intestin grêle. En revanche, certaines personnes souffrent d’une prolifération bactérienne dans leur intestin grêle. Les personnes ayant des antécédents de chirurgie intestinale ou de SCI avec diarrhée sont plus susceptibles de souffrir de SIBO et, par conséquent, de ballonnements.

    Les causes fonctionnelles

    L’un des auteurs d’une nouvelle revue publiée dans Clinical Gastroenterology and Hepatology, le Dr Brian E. Lacy, identifie un certain nombre de troubles de l’interaction intestin-cerveau qui sont associés à la fois aux ballonnements et à la distension. Ces troubles comprennent :

    • Le syndrome du côlon irritable (SCI)

    • La constipation idiopathique chronique

    • Le dysfonctionnement du plancher pelvien

    • La dyspepsie fonctionnelle

    • Les ballonnements d’origine fonctionnelle

    Le Dr Lacy explique que de nombreux patients présentant ces diagnostics souffrent également de troubles sensoriels notamment :

    • Le syndrome du côlon irritable (SCI)

    • Les migraines

    • La fatigue chronique

    • La fibromyalgie

    Ces personnes souffrent de troubles sensoriels viscéraux qui les amènent à percevoir la sensation d’une surproduction de gaz par leur corps. Selon le Dr Lacy, certains facteurs peuvent contribuer à cette perception notamment :

    • L’anxiété

    • La dépression

    • La somatisation

    • L’hypervigilance

    Cette hypersensibilité à la distension abdominale et au tractus gastro-intestinal peut entraîner des ballonnements symptomatiques. Les voies neuronales cerveau-intestin sont incroyablement complexes, de sorte que même des troubles apparemment indépendants peuvent contribuer à percevoir ou à expérimenter des ballonnements.

    Les autres causes des ballonnements

    Voici quelques autres causes des ballonnements à prendre en compte, il s’agit de :

    • La constipation – Plus vos selles restent longtemps dans votre côlon, plus les bactéries font fermenter. Cette fermentation entraîne la formation de gaz qui contribuent à la sensation de ballonnement.

    • La sensibilité intestinale – Le SCI peut entraîner une sensibilité aux gaz qui se traduit par des douleurs, des crampes et des diarrhées.

    • Des affections gynécologiques – Les affections qui touchent les ovaires ou l’utérus peuvent provoquer des ballonnements.

    • La gastroparésie – L’une des causes organiques des ballonnements, la gastroparésie retarde la vidange de l’estomac. Ce retard peut provoquer des ballonnements, des nausées et des blocages. Les femmes et les personnes atteintes de diabète sont plus susceptibles de souffrir de gastroparésie.

    • Réflexe viscéro-somatique anormal – Le réflexe viscéro-somatique contrôle la contraction et la relaxation du diaphragme et des muscles de la paroi abdominale, ce qui permet l’évacuation des gaz. Un réflexe viscéro-somatique anormal peut entraîner une saillie au niveau de l’abdomen en raison d’un excès de gaz.

    Comment prévenir les ballonnements

    Vous ignorez encore comment réduire vos propres ballonnements? Selon le Johns Hopkins Medical Center, la modification de votre régime alimentaire est le traitement standard pour prévenir les gaz et les ballonnements.

    Les régimes faibles en FODMAP sont un traitement populaire pour réduire les symptômes du SCI, notamment les gaz et les ballonnements.

    FODMAP est l’abréviation de « low fermentable oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides, and polyols » (oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentables). Il s’agit d’ingrédients alimentaires qui sont fermentescibles et qui produisent des gaz. En retirant ces aliments de votre alimentation, puis en les réintroduisant progressivement, vous pouvez vérifier s’ils sont responsables de vos ballonnements. Assurez-vous de consulter un diététicien avant de modifier votre régime alimentaire.

    Les groupes d’aliments FODMAP sont les suivants :

    • Les oligosaccharides – Les oligosaccharides, comme les fructanes, sont des glucides présents dans le blé, les oignons, l’ail, les légumineuses et les haricots.

    • Les disaccharides – Les disaccharides, comme le lactose, se trouvent dans le lait, le yaourt et la crème glacée.

    • Les monosaccharides – Les monosaccharides, dont le fructose, sont présents dans des aliments comme le miel, les pommes et les poires.

    • Les polyols – Les polyols, comme le sorbitol et le mannitol, se trouvent dans les abricots, les nectarines, les prunes, le chou-fleur et comme édulcorant artificiel dans de nombreux chewing-gums et confiseries.

    Remarque importante sur la santé : N’oubliez pas de toujours consulter votre médecin et votre diététicien avant d’apporter des changements soudains à votre mode de vie et à votre alimentation.

    Assurez la santé de votre intestin et évitez les ballonnements grâce à Bio-K+

    Les ballonnements après les repas sont une maladie courante. Heureusement, il existe un large éventail de solutions pour soulager les ballonnements et votre inconfort. Quelle est la première étape? Veillez à ce que votre intestin soit sain et renforcé.

    Les capsules probiotiques et les probiotiques à boire Bio-K+® peuvent faire précisément cela. Reconnus par plus de vingt ans de recherche, nos probiotiques soutiendront votre régime alimentaire sain afin que vous puissiez avoir l’air et vous sentir au mieux de votre forme.


    Meilleures Ventes


    Raspberry

    Drinkable Vegan Probiotic

    Certifié sans gluten, bio et sans OGM un probiotique avec un minimum de 50 milliards de bactéries vivantes et actives bénéfiques par bouteille.

    Peach & Turmeric

    Extra Drinkable Probiotic

    Exclusive probiotic strains with a minimum of 80 billion live & active beneficial bacteria per bottle.

    Daily Care 25 Billion

    Vegan Probiotic Capsules

    Probiotiques certifiés sans gluten et végétaliens. Une excellente option pour ceux qui ont besoin d’un soutien quotidien ou d’un besoin d’une alternative plus forte.

    Retour au blog