Find out what a nutritionist eats on a typical day

Découvrez ce que mange un nutritionniste lors d'une journée typique

By: Bio-K-Plus Company

En tant que nutritionniste, je demande souvent à mes clients de se rappeler ce qu’ils ont mangé la veille. L’exercice peut sembler simple, mais il est plutôt ardu, car les études montrent que nous avons tendance à sous-estimer nos apports caloriques.

Ainsi, prendre en photo ses plats permet de se souvenir de ce qu’on a mangé et d’y poser une réflexion. De plus, c’est devenu très tendance! Suivez le mot-clic #WIAW (What I Ate Wednesday, aka Ce que j’ai mangé mercredi) pour suivre ce mouvement qui gagne en popularité. Voici donc mon #WIAW.

Je commence toujours ma journée par un bon déjeuner. J’en ai trois parmi lesquels je choisis selon mon humeur du moment. Mercredi, le temps était pluvieux, donc j’ai opté pour un bon bol de gruau réconfortant. Question d’avoir suffisamment de protéines, j’y ai ajouté de la poudre de lait écrémé et je l’ai fait cuire dans du lait (qui peut être remplacé par de la boisson de soya non sucrée). J’ai aussi ajouté un mélange festif aux six épices de la compagnie La Pincée. J’ai accompagné le tout de beaux morceaux de mangue et d’une dose de probiotiques BioK+. Enfin, comme je ne pourrais commencer la journée sans caféine, je me suis préparé un double espresso avec des grains de café frais achetés dans un petit café indépendant.

Au dîner, je n’avais aucun temps pour me préparer un repas sain. Je déteste manger dans les restaurants de type fast food, car je ne sais jamais quoi commander (sauf s’il s’agit d’un restaurant mexicain, où je goûterais littéralement à tout!). Heureusement, j’ai de bonnes adresses pour me dépanner. Quand je sais que je serai pressé, je réserve un buddha bowl en ligne auprès d’un petit restaurant sympathique. Ainsi, je me suis laissé tenter par le bol chop chop, soit une portion de riz avec graines de sésame, roquette, croustilles de plantain, tartare de saumon, cubes de mangue, guacamole et oignons verts. J’ai accompagné mon repas d’un verre d’eau et j’ai complété le tout avec une tasse d’ananas que j’avais préalablement coupés chez moi. J’ai également ajouté un extra protéine à mon bol pour avoir un peu plus de tartare de saumon. Avec cet ajout, j’ai atteint le 30 grammes de protéines dans mon repas, ce qui m’a permis de me sentir rassasié pendant tout l’après-midi.

Le soir, je me suis préparé un sauté de légumes avec riz sauvage, carottes râpées, pois verts et fèves edamame. J’ai déposé trois tranches de fromage halloumi grillé, un véritable délice. J’ai par la suite savouré un yogourt grec nature sur lequel j’ai dispersé quelques flocons d’érable. Cette stratégie est gagnante quand on désire légèrement sucrer son yogourt tout en gardant une saveur d’érable très agréable en bouche. J’ai aussi pris une pomme que j’ai coupée en quartiers. Finalement, j’ai accompagné mon repas d’un bon verre d’eau.

En soirée, je suis allé m’entraîner et j’ai bu au minimum 750 millilitres d’eau. En revenant à la maison, j’ai pris un pouding de soya au chocolat noir avant de sauter dans la douche et d’aller me coucher!

Bref, il peut être agréable de suivre la tendance du WIAW puisque cela permet de se recadrer et d’être conscientisé par rapport à sa nutrition. De plus, prendre sa nourriture en photo nous amène à faire attention à notre alimentation quotidienne. Le but ici n’est pas de faire une compétition avec quiconque, sauf peut-être avec soi-même! Il est important de ne pas juger les autres. Cette initiative est inspirante, et peut même nous permettre de dénicher de nouvelles recettes à essayer lors de notre prochain #WIAW!

Je vous invite donc à partager avec moi votre propre #WIAW et qui sait, je me laisserai peut-être inspirer par l’une de vos recettes!


Read more articles