Could Gut Dysbiosis Be Linked to Chronic Fatigue Syndrome?

La dysbiose est-elle liée au syndrome de fatigue chronique?

Andréanne Martin
On

Vous arrive-t-il de vous sentir fatigué? Probablement. Comme plusieurs d’entre nous. Par contre, si vous vous sentez toujours extrêmement et inexplicablement fatigué et épuisé, peut-être souffrez-vous de fatigue chronique.


Qu’est-ce que la fatigue chronique?

Le syndrome de la fatigue chronique, ou médicalement nommé encéphalomyélite myalgique, a été reconnu comme maladie neurologique par l’Organisation mondiale de la Santé. Il se manifeste soudainement et est caractérisé par une fatigue persistante et inexpliquée de même que par une détérioration rapide de l’état de santé général. La qualité de vie de la personne souffrant de fatigue chronique est atteinte : malaise généralisé, symptômes musculaires et articulaires.


Qu’est-ce qui cause la fatigue chronique?

Les causes de cette problématique sont encore mal connues. L’hypothèse de l’infection virale ou bactérienne est de plus en plus considérée, menant à un dysfonctionnement du système immunitaire. Considérant l’implication de la flore bactérienne intestinale dans le développement et l’intégrité du système immunitaire, des chercheurs se sont penchés sur l’existence possible d’un lien entre le microbiote et l’apparition ou l’aggravation des symptômes du syndrome de la fatigue chronique. À la lumière des dernières découvertes scientifiques, il est mis en évidence que le microbiote des individus aux prises avec le syndrome de fatigue chronique n’est pas le même que celui de leurs pairs n’ayant pas développé cette maladie.


Prenez soin de votre microbiote

Une flore bactérienne intestinale perturbée et moins variée peut s’expliquer par plusieurs facteurs : le type d’accouchement (vaginal ou césarienne), la qualité de l’alimentation, le niveau d’hygiène, la présence de polluants, la génétique et l’environnement. Elle peut aussi être modifiée par une infection virale ou bactérienne, par le stress, par une alimentation non équilibrée trop riche en gras ou en sucre, et par la prise d’IPP (inibiteurs de la pompe à protons) de médicaments ou antibiotiques.

Sous l’influence d’un ou de plusieurs de ces facteurs, les souches de bactéries au potentiel inflammatoire peuvent prendre plus d’espace que les souches anti-inflammatoires, pouvant ainsi contribuer à l’augmentation des symptômes d’encéphalomyélite myalgique (fatigue chronique).

En effet, les chercheurs ont observé une diminution de la diversité des bactéries de même qu’une augmentation des taux de molécules inflammatoires (LPS) suggérant que l’activation des réactions inflammatoires serait importante dans la progression du syndrome de fatigue chronique.


Comment rétablir l’équilibre de votre microbiote

Il importe d’agir sur les facteurs modifiables reliés à la santé et la variété du microbiote afin de s’assurer de maintenir une flore bactérienne optimale pour prévenir, dans la mesure du possible, les déclencheurs du syndrome de la fatigue chronique.

On doit donc avoir au menu des fibres, des probiotiques et des polyphénols, c’est-à-dire une abondance de légumes, de grains entiers de qualité, de protéines végétales (soya et légumineuses), de petits fruits, noix et graines et d’aliments fermentés permettant de repeupler les colonies de bonnes bactéries au sein de notre système digestif.

Et qui dit bonnes bactéries, dit Bio-K+! Ce probiotique est un choix unique parmi tous les produits disponibles sur le marché. Étant à la fois un aliment fermenté et un supplément probiotique, les produits Bio-K+ sont reconnus pour leur quantité appréciable de bactéries vivantes et actives qui, lors de leur transit, travaillent en synergie avec nos propres bactéries.

Les probiotiques Bio-K+ à boire sont offerts en versions végétaliennes ou à base de lait fermenté. Chaque pot contient 50 milliards de bactéries probiotiques. Vous pouvez aussi consommer les probiotiques Bio-K+ sous forme de capsules ayant un enrobage entérosoluble garantissant la survie des bactéries à travers le passage gastrique afin qu’elles puissent se rendre jusqu’aux intestins, ou leur magie opérera. De par la qualité de ses souches bio-actives et les résultats cliniques obtenus sur le produit fini, Bio-K+ est la marque de probiotiques jugés efficaces pour le rétablissement de la flore intestinale.

En maintenant une intégrité optimale du microbiote, on diminue les risques de souffrir d’une infection virale ou bactérienne, cause hypothétique du syndrome de la fatigue chronique. Cela permet également d’activer le système immunitaire, de diminuer les risques de maladies chroniques, d’allergies, de maladies inflammatoires et, par surcroît, est en association positive avec un poids santé.

La santé globale (physique et psychologique) passe notamment par une bonne santé intestinale et plus concrètement, cela signifie qu’il est important d’avoir une variété et une quantité appréciable de bactéries commensales (bénéfiques pour l’hôte, nous-mêmes!) tout au long du tube digestif. La science évolue à un rythme accéléré dans la compréhension du potentiel de ces bactéries et nous sommes qu’aux premiers balbutiements de ces découvertes.

Avez-vous d’autres questions sur le syndrome de fatigue chronique ou la santé de votre microbiote intestinal? Faites-nous en part dans les commentaires ci-bas! Pour plus d'inspirations santé, joignez-vous à notre communauté. Cliquez ici pour trouver le point de vente le plus près de chez vous. Communiquez avec nous ou suivez nous sur Facebook et Instagram.


Références

https://microbiomejournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/s40168-016-0171-4

https://search.informit.com.au/documentSummary;dn=119626231492520;res=IELNZC

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1365-2982.2010.01664.x/full

http://online.liebertpub.com/doi/abs/10.1089/jmf.2014.7000

Cet article est à titre informatif. Si vous souffrez ou croyez souffrir de fatigue chronique, nous vous invitons à consulter votre professionnel de la santé.


Read more articles